Final fantasy : Astuces , Tips , Items ...

La série Final Fantasy

 

Note : Cette chronologie ne répertorie que les épisodes principaux de la série ou ayant marqué un tournant majeur. Les dates concernent uniquement les versions originales japonaises afin de resituer les choses dans leur contexte.

Final Fantasy (18/12/1987 - Famicom)

Naissance de la série sur Famicom (la NES japonaise). Square abat son dernier atout qui deviendra finalement son atout maître.

Final Fantasy NES - Screenshot 7Final Fantasy NES - Screenshot 23Final Fantasy NES - Screenshot 26Final Fantasy NES - Screenshot 40

 

Final Fantasy II (17/12/1988 - Famicom)

L'épisode du changement avec l'abolition des points d'expérience, l'apparition des formations sur deux rangs et l'ajout d'un vrai background pour les personnages qui ne sont plus anonymes. Deux autres figures marquantes entrent en scène pour la toute première fois : Cid et le chocobo.

Final Fantasy II NES - Screenshot 1Final Fantasy II NES - Screenshot 5Final Fantasy II NES - Screenshot 6Final Fantasy II NES - Screenshot 10

 

Final Fantasy III (27/04/1990 - Famicom)

Un troisième opus plus proche du premier volet que du second avec le retour des quatre Guerriers de Lumière anonymes. Les invocations y font leur première apparition en tant que telles, tout comme les mogs et le gros chocobo, sans oublier le fameux fond bleu pour les menus. On retiendra surtout cet opus pour son système de job très malléable.

Final Fantasy III NES - Screenshot 12Final Fantasy III NES - Screenshot 23Final Fantasy III NES - Screenshot 27Final Fantasy III NES - Screenshot 28

 

Final Fantasy IV (19/07/1991 - Super Famicom)

Premier épisode développé pour la Super Famicom (la SNES japonaise). Il marque l'introduction de la jauge ATB (Active Time Battle), invisible à l'écran mais bel et bien présente, mais aussi des points de sauvegarde dans les donjons. C'est également la première fois qu'on peut contrôler un groupe de cinq membres actifs. Un artwork d'Amano vient enfin agrémenter le logo du jeu.

Final Fantasy IV SNES - Screenshot 11Final Fantasy IV SNES - Screenshot 12Final Fantasy IV SNES - Screenshot 13Final Fantasy IV SNES - Screenshot 60

 

Final Fantasy V (06/12/1992 - Super Famicom)

Un cinquième volet qui s'inscrit davantage dans la lignée du troisième avec un système de jobs encore plus élaboré et le retour à une équipe de quatre personnages. La jauge ATB, héritée de Final Fantasy IV, est désormais visible à l'écran. C'est aussi la première apparition de Gilgamesh dans la série.

Final Fantasy V SNES - Screenshot 11Final Fantasy V SNES - Screenshot 12Final Fantasy V SNES - Screenshot 55Final Fantasy V SNES - Screenshot 46

 

Final Fantasy I.II (27/02/1994 - Famicom)

Première compilation, Final Fantasy I.II regroupe les deux épisodes fondateurs de la série mais n'apporte aucun changement technique ni de contenu. Elle ne sortira qu'au Japon.

Final Fantasy I.II NES - Screenshot 1Final Fantasy I.II NES - Screenshot 4Final Fantasy I.II NES - Screenshot 5Final Fantasy I.II NES - Screenshot 9

 

Final Fantasy VI (02/04/1994 - Super Famicom)

Un épisode maîtrisé à tout point de vue qui vaut autant pour son gameplay que pour son background et qui achève avec brio la période Super Famicom. C'est la première fois que les crédits apparaissent en introduction et que l'on est amené à contrôler plusieurs équipes en parallèle. Certaines techniques doivent être effectuées manuellement comme dans un jeu de combat (Blitz de Sabin) et on peut choisir régulièrement les membres que l'on souhaite intégrer à son groupe. Il existe trois personnages jouables cachés et les Espers (invocations) ont cette fois un lien direct sur l'obtention des magies.

Final Fantasy VI SNES - Screenshot 11Final Fantasy VI SNES - Screenshot 7Final Fantasy VI SNES - Screenshot 37Final Fantasy VI SNES - Screenshot 47

                                                                                                                 

    

En 1994, alors qu'elle n'a encore touché que le public japonais et une partie du public américain, la série Final Fantasy est déjà considérée comme incontournable dans le domaine du RPG sur consoles. Au travers des épisodes Super Famicom, on perçoit nettement la volonté d'aller plus loin et d'aspirer à de plus grandes ambitions, ce qui ne pourra se faire qu'avec l'avènement du format CD. Mais Nintendo ayant fait le choix de conserver le format cartouche pour la N64, Square est contraint de passer dans le camp adverse et décide que Final Fantasy VII sera développé sur la Playstation de Sony.

Final Fantasy VII (31/01/1997 - PSOne)

Final Fantasy VII est le premier opus sorti en Europe en dépit d'une traduction très approximative. C'est aussi le premier développé sur PSOne, et à ce titre, il se permet bon nombre de changements. A commencer par l'utilisation de la 3D et l'apparition de cinématiques autorisées par le support CD. Le jeu impressionnait sur le plan technique et les affrontements bénéficiaient pour la première fois de mouvements de caméra et de l'usage des Limites, avec des groupes constitués de seulement trois personnages. Mais le soft marquera avant tout les esprits pour ses personnages et son scénario. A noter que les quêtes annexes deviennent véritablement conséquentes en termes de durée à partir de cet épisode.

Final Fantasy VII PS1 - Screenshot 31Final Fantasy VII PS1 - Screenshot 86Final Fantasy VII PS1 - Screenshot 167Final Fantasy VII PS1 - Screenshot 261

 

Final Fantasy Tactics (20/06/1997 - PSOne)

Sorti quelques mois après le choc du septième volet, Final Fantasy Tactics marque la naissance d'une branche annexe dans la saga, celle des épisodes orientés tactical-RPG. S'inspirant de jeux comme Ogre Battle, Final Fantasy Tactics est une réussite complète, louée pour sa richesse ludique et la qualité de sa narration. C'est aussi la première fois que le chocobo apparaît en tant que monture de guerre.

Final Fantasy Tactics PS1 - Screenshot 96Final Fantasy Tactics PS1 - Screenshot 36Final Fantasy Tactics PS1 - Screenshot 56Final Fantasy Tactics PS1 - Screenshot 79

 

Final Fantasy VIII (11/02/1999 - PSOne)

Moins révolutionnaire que son prédécesseur sur le plan technique, Final Fantasy VIII est malgré tout le premier à proposer une représentation réaliste des personnages, avec un abandon total du style SD (Super Deformed). Il est aussi le premier à offrir une compatibilité avec le stick analogique pour les déplacements et remplace le fameux fond bleu des menus par un nouveau fond gris. Un jeu de cartes nommé le Triple Triad est intégré pour la première fois dans la série.

Final Fantasy VIII PS1 - Screenshot 177Final Fantasy VIII PS1 - Screenshot 424Final Fantasy VIII PS1 - Screenshot 849

 

Final Fantasy IX (07/07/2000 - PSOne)

Final Fantasy IX opère un retour aux sources audacieux symbolisé par le come-back d'Amano au character design, le choix d'un univers plus fantaisiste et les formations de quatre personnages en combat. Un petit peu délaissés depuis Final Fantasy VI, les mogs ont un rôle plus important dans cet opus qui pousse la PSOne dans ses derniers retranchements.

Final Fantasy IX PS1 - Screenshot 435Final Fantasy IX PS1 - Screenshot 186Final Fantasy IX PS1 - Screenshot 196Final Fantasy IX PS1 - Screenshot 103

 

Final Fantasy (09/12/2000 – WonderSwan Color)

Le premier épisode de Final Fantasy est transposé sur la console de Bandai et profite d'une jolie refonte graphique. Entre les années 2000 et 2002 suivront Final Fantasy II et Final Fantasy IV. Ces remakes ont une importance car ils serviront de base aux adaptations PSOne et GBA.

               

En développant sur la console 32 bits de Sony, Square s'est donné les moyens de faire évoluer la série en lui donnant une direction nouvelle. L'approche old-school des six premiers volets est définitivement abolie et il n'est pas question d'abandonner la formule établie pour les épisodes PSOne qui ont si bien marché auprès des joueurs. Les capacités techniques de la PS2 vont donner à Square la possibilité d'offrir à la série une approche plus cinématographique, en mettant l'accent sur la mise en scène et en permettant pour la première fois à ses personnages de parler...

Final Fantasy X (19/07/2001 - PS2)

Premier opus développé pour la PS2, Final Fantasy X marque un nouveau tournant dans la série avec une surenchère de cinématiques en images de synthèse et un doublage inédit pour les cut-scenes du jeu. Final Fantasy X ose également l'abandon du système ATB au profit d'une jauge de tours qui permet maintenant d'intervertir les membres de son équipe durant les affrontements (avec un retour à trois personnages seulement). C'est aussi la première fois que les chimères prennent le relais en combat, sans oublier la possibilité de customiser toutes les pièces d'équipement.

Final Fantasy X PS2 - Screenshot 719Final Fantasy X PS2 - Screenshot 320Final Fantasy X PS2 - Screenshot 383Final Fantasy X PS2 - Screenshot 400

> Vidéo rétrospective de FFV à FFX

 

Final Fantasy Tactics Advance (14/02/2003 - GBA)

Avant d'accueillir une flopée de remakes, la GBA hérite d'un épisode inédit qui reprend le modèle tactique du volet PSOne. Un jeu très attendu par les fans de Final Fantasy Tactics qui apprécieront le titre pour son gameplay mais qui bouderont l'orientation très enfantine du scénario.

Final Fantasy Tactics Advance GBA - Screenshot 67Final Fantasy Tactics Advance GBA - Screenshot 46Final Fantasy Tactics Advance GBA - Screenshot 49Final Fantasy Tactics Advance GBA - Screenshot 53

 

Final Fantasy X-2 (13/03/2003 - PS2)

Comme son nom l'indique, Final Fantasy X-2 est la première vraie suite d'un épisode clef de la série. Le scénario se situe après la fin de Final Fantasy X et le groupe est uniquement constitué d'héroïnes. Un trio capable de revêtir différentes tenues qui renvoient directement au système de jobs, avec la possibilité unique d'en changer au beau milieu d'un affrontement. La progression est désormais découpée en missions et on peut refaire l'aventure en mode New Game +.

Final Fantasy X-2 PS2 - Screenshot 56Final Fantasy X-2 PS2 - Screenshot 83Final Fantasy X-2 PS2 - Screenshot 125Final Fantasy X-2 PS2 - Screenshot 130

 

Final Fantasy XI (16/05/2003 - PS2)

La sortie de Final Fantasy XI avait provoqué quelques sueurs froides chez les fans de la série. Pour la première fois, Square faisait le choix d'abandonner le RPG au profit du MMORPG. Final Fantasy XI est donc le premier épisode destiné au jeu en ligne. Il est aussi le premier à proposer des environnements ouverts en 3D temps réel. Plus proche des autres titres du genre que de n'importe quel opus de la série, ce onzième volet n'aura pas touché son public habituel mais il sera également transposé sur PC et Xbox 360, et connaîtra une multitude d'add-on.

Final Fantasy XI Online PC - Screenshot 458Final Fantasy XI Online PC - Screenshot 443Final Fantasy XI Online PC - Screenshot 445Final Fantasy XI Online PC - Screenshot 468
 

En 2003, les ambitions de Square pour la série Final Fantasy ne sont plus seulement palpables, elles sont démesurées. Alors que les deux sociétés ont été en concurrence directe pendant plus de dix ans, Square et Enix décident de fusionner en une seule entité : Square Enix. Le choc est brutal pour les joueurs. Que va donner cette alliance que personne n'avait vu venir ? Les prochains épisodes de Dragon Quest et de Final Fantasy vont-ils réussir à conserver cette aura bien particulière qui les distingue depuis toujours ? Tous les regards sont maintenant tournés vers les deux principaux projets de la firme : Dragon Quest VIII et Final Fantasy XII.

Final Fantasy Crystal Chronicles (08/08/2003 - GameCube)

Alors que Square avait abandonné Nintendo au profit de Sony après Final Fantasy VI, la firme nouvellement fusionnée avec Enix dote cependant la GameCube d'un épisode très différent de ses prédécesseurs. Premier opus essentiellement orienté sur le jeu à quatre joueurs en coopération, Final Fantasy Crystal Chronicles est un action-RPG sympathique mais qui sera finalement boudé à cause des contraintes matérielles qu'il impose en multijoueur.

Final Fantasy Crystal Chronicles NGC - Screenshot 153Final Fantasy Crystal Chronicles NGC - Screenshot 18Final Fantasy Crystal Chronicles NGC - Screenshot 19Final Fantasy Crystal Chronicles NGC - Screenshot 12

 

Final Fantasy XII (16/03/2006 - PS2)

Après un onzième volet orienté MMORPG, Final Fantasy XII marque une sorte de transition entre le RPG et le MMO puisqu'il s'agit du premier épisode offline entièrement réalisé en 3D temps réel. Le gameplay emprunte beaucoup d'éléments aux jeux de rôle massivement online, ce qui oblige le joueur à revoir entièrement sa manière d'appréhender un Final Fantasy. Réalisé par Yasumi Matsuno, Final Fantasy XII nous offre une nouvelle vision du monde d'Ivalice découvert dans Final Fantasy Tactics.

Final Fantasy XII PS2 - Screenshot 840Final Fantasy XII PS2 - Screenshot 317Final Fantasy XII PS2 - Screenshot 442Final Fantasy XII PS2 - Screenshot 462

 

Final Fantasy III (24/08/2006 - DS)

Le remake de Final Fantasy III sur DS revêt une importance triple. C'est la première fois que le troisième volet renaît de ses cendres depuis sa sortie sur Famicom en 1990, c'est la première fois qu'il devient accessible en dehors du Japon, et c'est la première fois qu'un remake de la série est développé en 3D. Un modèle que suivra ensuite Final Fantasy IV, toujours sur DS.

Final Fantasy III DS - Screenshot 178Final Fantasy III DS - Screenshot 225Final Fantasy III DS - Screenshot 244Final Fantasy III DS - Screenshot 335

 

Final Fantasy XII : Revenant Wings (26/04/2007 - DS)

C'est la deuxième fois, depuis Final Fantasy X-2, qu'un épisode de Final Fantasy se voit prolongé au travers d'une suite qui reprend le même univers et les mêmes personnages. Le gameplay est cependant très éloigné de celui de Final Fantasy XII puisqu'il s'agit ici d'un jeu de stratégie temps réel, une première dans la série.

Final Fantasy XII : Revenant Wings DS - Screenshot 148Final Fantasy XII : Revenant Wings DS - Screenshot 67Final Fantasy XII : Revenant Wings DS - Screenshot 128Final Fantasy XII : Revenant Wings DS - Screenshot 133

 

Final Fantasy Crystal Chronicles : My Life as a King (25/03/2008 - WiiWare)

Premier épisode orienté gestion, My Life as a King marque surtout le début du développement de titres WiiWare. Suivront Final Fantasy IV : Les Années Suivantes, Final Fantasy Crystal Chronicles : My Life as a Darklord et Crystal Defenders R1/R2. Les Crystal Defenders sont des titres de « tower defense » basés dans l'univers d'Ivalice et existent également sur le XBLA et le PSN. Ils ne sont pourtant pas rattachés directement à la série Final Fantasy dont le nom n'apparaît même pas dans le logo des Crystal Defenders.

Final Fantasy Crystal Chronicles : My Life as a King Wii - Screenshot 66Final Fantasy Crystal Chronicles : My Life as a King Wii - Screenshot 70Final Fantasy Crystal Chronicles : My Life as a King Wii - Screenshot 128Final Fantasy Crystal Chronicles : My Life as a King Wii - Screenshot 132

 

Dissidia : Final Fantasy (18/12/2008 – PSP)

Avec Crisis Core et en attendant Agito XIII, la PSP hérite d'un autre épisode exclusif assez marquant puisqu'il s'agit du premier jeu de combat officiel de la série Final Fantasy. Extrêmement complet, ce cross-over réunit pour la première fois les figures emblématiques des douze premiers épisodes de la saga.

Dissidia : Final Fantasy PSP - Screenshot 159Dissidia : Final Fantasy PSP - Screenshot 235Dissidia : Final Fantasy PSP - Screenshot 621Dissidia : Final Fantasy PSP - Screenshot 663

 

 

Depuis 2008, Square Enix enchaîne les annonces autour de la série. Final Fantasy XIII ne viendra pas seul, il sera suivi de près par les autres épisodes du projet Fabula Nova Crystallis : Final Fantasy Versus XIII et Final Fantasy Agito XIII. En parallèle, se profile également The Crystal Bearers, le nouveau Final Fantasy Crystal Chronicles, sans parler des volets prévus sur WiiWare ou consoles portables. Final Fantasy XIV est même déjà dans les starting-blocks et renouera avec l'approche online de FFXI ! Plus que jamais, la politique de Square Enix semble être tournée vers la multiplicité, et après avoir vu poindre un grand nombre de remakes, on peut se réjouir de voir autant de projets inédits se concrétiser.

Final Fantasy XIII PS3 - Screenshot 459Final Fantasy Versus XIII PS3 - Screenshot 11Final Fantasy Crystal Chronicles : The Crystal Bearers Wii - Screenshot 9Final Fantasy XIV Online PS3 - Screenshot 2

Final Fantasy XIII, Versus XIII, Crystal Bearers et Final Fantasy XIV Online sont quelques-uns des prochains titres annoncés par Square.

 

Au travers de la chronologie, nous avons pu voir quelle a été l'évolution de la saga Final Fantasy au fil des différents épisodes. De sa naissance jusqu'à aujourd'hui, la série n'a cessé de nous surprendre pour devenir le phénomène numéro un du jeu de rôle sur consoles. Nous allons maintenant insérer dans cette histoire les personnes sans lesquelles rien n'aurait été possible.

Le point de départ

Tout commence lorsqu'une petite entreprise du nom de Square, proche de la faillite, abat sans trop y croire sa toute dernière carte : un jeu intitulé Final Fantasy. A l'origine de ce titre, un certain Hironobu Sakaguchi qui s'est inspiré du premier jeu de rôle japonais ayant connu un réel succès sur la Famicom : Dragon Quest. A ce moment-là, l'équipe en charge du projet n'est guère nombreuse, mais elle compte déjà dans ses rangs trois individus clefs dans le processus de développement de la saga : Hironobu Sakaguchi le créateur, Yoshitaka Amano le designer, et Nobuo Uematsu le compositeur. Même s'il doit évidemment beaucoup à son modèle Dragon Quest, Final Fantasy rencontre un succès immédiat et remet la société sur les rails. Dès lors, les épisodes s'enchaînent et Square entrevoit la possibilité de toucher un public plus large en distribuant sa série en dehors du Japon.

Dragon Quest NES - Screenshot 5Dragon Quest NES - Screenshot 1Dragon Quest NES - Screenshot 3Dragon Quest NES - Screenshot 4

Dragon Quest a servi de source d'inspiration au premier Final Fantasy

Final Fantasy NES - Screenshot 24Final Fantasy NES - Screenshot 15Final Fantasy NES - Screenshot 40Final Fantasy NES - Screenshot 26

Final Fantasy marque la naissance de la série sur Famicom

 

Vers l'Amérique

Le premier Final Fantasy arrive sur le territoire nord-américain presque trois ans après la sortie de la version originale au Japon, mais alors que la série continue de se développer, les deux autres épisodes Famicom ne sortiront jamais aux Etats-Unis. Les joueurs américains devront attendre la venue de Final Fantasy IV sur la 16 bits de Nintendo pour renouer avec la saga de Square. Un opus qu'ils renommeront d'ailleurs Final Fantasy II, ce qui occasionnera une confusion malheureuse qui se répétera ensuite avec Final Fantasy VI, renommé Final Fantasy III aux US puisque le cinquième volet n'était pas sorti là-bas lui non plus. De l'autre côté de l'Atlantique, seuls quelques joueurs férus d'import en Europe ont eu vent de la série de Square.

Final Fantasy Origins PS1 - Screenshot 18

Les jaquettes US des trois premiers Final Fantasy sortis aux Etats-Unis. FFII et FFIII correspondent en fait aux épisodes IV et VI !

 

Tournant et évolution

En six épisodes, la saga Final Fantasy a su se faire un nom auprès des joueurs, mais ce n'est qu'à partir du septième volet que le phénomène a commencé à prendre véritablement une ampleur planétaire. D'abord prévu pour sortir sur la nouvelle console 64 bits de Nintendo, Final Fantasy VII se voit finalement développé en exclusivité sur la Playstation de Sony qui a l'avantage d'offrir un format CD très tentant pour Square. Une évolution technique significative qui confère un aspect graphique totalement révolutionnaire au septième volet de la série avec son utilisation de la 3D et ses cinématiques en images de synthèse. Final Fantasy VII est aussi le premier épisode à être distribué en Europe et, en dépit d'une localisation hasardeuse, il marquera sans difficulté toute une génération de joueurs.

Final Fantasy VII PS1 - Screenshot 176Final Fantasy VII PS1 - Screenshot 423Final Fantasy VII PS1 - Screenshot 469Final Fantasy VII PS1 - Screenshot 695

La saga s'ouvre à l'Europe à partir du septième volet

L'évolution se fera de manière moins brutale avec le huitième volet qui sera tout de même le premier à inclure un thème chanté, qui plus est interprété par l'artiste Faye Wong. FFVII et FFVIII se démarquent également au niveau du design suite à l'arrivée d'un certain Tetsuya Nomura à la conception des personnages dont nous reparlerons un peu plus loin. Avec Final Fantasy IX, Square opérera un retour à des thèmes plus fantaisistes et confiera à Yoshitaka Amano le soin d'assurer à nouveau le character design du jeu. Précisons que depuis le sixième volet de la série, c'est Yoshinori Kitase qui se retrouve en charge de la réalisation sur Final Fantasy VII et Final Fantasy VIII, avant de passer producteur sur Final Fantasy X, Final Fantasy X-2 et Final Fantasy XIII.

Final Fantasy VII PS1 - Screenshot 707Final Fantasy VIII PS1 - Screenshot 689Final Fantasy IX PS1 - Screenshot 104

Les trois épisodes Playstation ont fortement marqué les joueurs

 

Des envies de grandeur

Avec la sortie de Final Fantasy X sur PS2, il devient clair que Square veut aller plus loin en matière de gameplay et de mise en scène. Au risque de briser le rythme encore assez classique du gameplay, l'équipe de développement n'hésite pas à multiplier les scènes narratives à grands renforts de cinématiques (qui sont d'ailleurs pour la première fois doublées). Un choix que les joueurs montreront du doigt, considérant que le développement d'une histoire ne doit en aucun cas se faire au détriment de la liberté du joueur qui doit pouvoir s'en écarter à tout moment s'il le désire. Final Fantasy X n'en reste pas moins un très gros succès et conforte Square dans ses envies de grandeur.

Final Fantasy X PS2 - Screenshot 167Final Fantasy X PS2 - Screenshot 442Final Fantasy X PS2 - Screenshot 451Final Fantasy X PS2 - Screenshot 488

Visuellement magnifique, Final Fantasy X ose l'abus de cinématiques

Alors pourquoi pas tenter l'impensable en produisant un Final Fantasy XI online ? Suprise générale pour les fidèles de la saga qui ne sont, pour la plupart, pas très enclins à franchir le pas du MMORPG, même s'il s'agit du dernier Final Fantasy. Résultat, un titre réussi mais boudé par le public habituel de la série, et surtout une expérience de plus pour Square qui n'a clairement pas l'intention d'en rester là.

Final Fantasy XI Online PC - Screenshot 445Final Fantasy XI Online PC - Screenshot 463Final Fantasy XI Online PC - Screenshot 468Final Fantasy XI Online PC - Screenshot 472

Le onzième volet sera online ou ne sera pas !

De son côté, Hironobu Sakaguchi n'a plus trop la cote chez Square depuis l'échec de son film Final Fantasy : Les Créatures de l'Esprit qui ne connaît pas le succès escompté malgré sa réalisation bluffante. Ce dernier rompt d'ailleurs définitivement tout lien avec la série en fondant sa propre société Mistwalker, entraînant avec lui Yoshitaka Amano et Nobuo Uematsu.

Après la fusion de Square avec son rival Enix, on ne sait plus du tout à quoi s'attendre. Le passage du onzième volet a laissé son empreinte sur l'épisode suivant qui apporte des changements considérables au niveau du système de jeu et nous ramène dans l'univers d'Ivalice imaginé par Yasumi Matsuno pour Final Fantasy Tactics. C'est d'ailleurs lui qui est en charge du projet, épaulé par Hitoshi Sakimoto à la composition et Akihiko Yoshida au design. Une équipe sur laquelle nous reviendrons plus en détail dans les pages suivantes.

Final Fantasy XII PS2 - Screenshot 252Final Fantasy XII PS2 - Screenshot 373Final Fantasy XII PS2 - Screenshot 507Final Fantasy XII PS2 - Screenshot 647

Yasumi Matsuno prend les commandes de Final Fantasy XII

Depuis l'annonce de Final Fantasy XIII, les projets de Square Enix se multiplient, comme nous l'a montrée la chronologie. Dans les quelques années qui viennent, la saga pourrait bien se développer encore plus rapidement qu'en l'espace de vingt ans !

                                                                                                                                                          source : jeuxvideo.com                            

Vous êtes le 5724ème visiteur

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site